La Ruche Paris 15ème : un phalanstère d'artistes

La Ruche Paris 15ème : si vous séjournez à l' Hotel Vice Versa dans le 15ème arrondissement de Paris, vous ne serez pas loin de la Ruche, qui depuis 1903 abrite des ateliers d'artistes, où Chagall, Léger, Soutine, Zadkinetrouvèrent refuge au début du siècle. Nous vous invitons à suivre cette longue et passionnante histoire. [caption id="attachment_2631" align="aligncenter" width="570"]La Ruche Paris 15ème - Ateliers d'artistes - wikimedia CC - Photographe Binche La Ruche - Ateliers d'artistes - wikimedia CC - Photographe Binche[/caption]

La Ruche Paris 15ème : des ateliers phalanstériens

L'idée de la ruche est née de la générosité du sculpteur Alfred Boucher. En 1859, son père manœuvrier et sa mère s'installent à Nogent-sur-Seine où ils sont employés par le sculpteur Marius Ramus : celui-ci remarque les dons du jeune Alfred pour la sculpture et l'aide dans un parcours académique couronné de succès. Devenu célèbre, Boucher n'oublie pas ses origines modestes et décide d'offrir un atelier à de jeunes artistes démunis. Récompensé à l'Exposition Universelle de 1900 par le grand prix de sculpture, il acquiert la même année un vaste terrain au 2, passage Dantzig et achète aux enchères le pavillon des vins de Gironde de l'Exposition.

Surélevée de deux étages et agrémentée de briques, cette ossature métallique due à Eiffel deviendra la Rotonde : elle doit son nom à sa forme alvéolaire qui témoigne d'un idéal phalanstérien. Dès l'entrée, le lieu se distingue par sa grille qui provient du pavillon de la Femme et par ses grandes cariatides issues du pavillon de l'Indonésie. La Ruche est donc fondée en 1902, son Salon inauguré en 1905. Constitué de 140 ateliers, le lieu abritera Chagall, Léger, Archipenko, Lipchitz, Soutine et Zadkine. Un théâtre est également érigé, "La Ruche des Arts", où débute un certain Jouvey qui deviendra Louis Jouvet.

La Ruche après Alfred Boucher

Après la Grande Guerre, l'art de Boucher ne rencontre plus le même succès et le sculpteur a du mal à entretenir les lieux. C'est au début des années cinquante que La Ruche va connaitre un renouveau, avec l'installation des peintres Paul Rebeyrolle et Francis Biras : elle devient alors l'un des centres du mouvement de la nouvelle figuration et un atelier de mosaïque, avec Lino Mélano, Luigi Guardigli et Léonard Léoni qui y est né.

À la fin des années soixante, la Ruche est dans un état de délabrement avancé et ses héritiers décident de la vendre. Grâce à la détermination de Simone Dat, Francis Biras et avec l'aide financière de M. et Mme Seydoux, la Ruche pourra être rachetée et des travaux de restauration entrepris. Les années soixante-dix voient l'arrivée d'une nouvelle génération d'artistes, Arrayo, Chambas, Lucio Fanti, Ernest Pignon-Ernest, tandis que le théâtre est à nouveau présent avec Klaus Michaël Grüber puis Bruno Bayen.

Toujours active, avec une soixantaine de pensionnaires, La Ruche a fêté son centenaire en 2003. C'est aujourd'hui une fondation qui n'est ouverte qu'à de rares visiteurs privés. Mais ce que l'on peut en voir de l'extérieur donne déjà une idée de l'esprit des lieux.

Découvrez la Ruche Paris 15ème en séjournant au Vice Versa Hotel

Situé rue de la Croix-Nivert, le très élégant Vice-Versa Hotel est à un quart d'heure à pied du petit passage Dantzig où vous découvrirez un lieu habité et une histoire de l'art vivante.

 
Suivez-nous
...
Meilleur tarif garanti
soit %s d'économie
Sur notre site ...
Autres sites ...

*prix indicatif par chambre

Réservez votre séjour

Votre code avantage ou avantage entreprise
+33 1 55 76 55 55

jusqu'a

30%

de remise

sur votre prochain séjour avec le code

BPRICE